OUTILS THERAPEUTIQUES

Outils thérapeutiques

TCC(E)

Les TCC(E) ou Thérapies Cognitives Comportementales et Emotionnelles constituent un courant psychothérapique reconnu et validé par de nombreuses recherches. Elles visent à repérer, comprendre et modifier des comportements qui nous éloignent de ce qui est réellement important pour nous. Il existe 3 composantes :

  • la composante comportementale – qui cherche à modifier le comportement inadapté en apprenant de nouveaux comportements.
  • la composante cognitive – qui cible les erreurs dans la manière dont un individu traite l’information d’une situation donnée, en remettant en doute les croyances d’un individu sur lui-même, les autres et le monde qui l’entourent.
  • la composante émotionnelle – qui vise à repérer et tolérer les émotions difficiles afin de se tourner vers des réponses comportementales plus adaptées que les réponses automatiques.

ACT

L’ACT – « Acceptation and Commitment Therapy » – la thérapie d’acceptation et d’engagement – promeut la flexibilité psychologique, c‘est-à-dire la capacité à pouvoir engager les actions importantes pour soi-même, en présence de pensées négatives, d’émotions désagréables, de souvenirs traumatiques et/ou de sensations douloureuses.

On retrouve d’ailleurs la thérapie ACT dans la composante émotionnelle des TCC(E).

EMDR

L’EMDR – Eye Movement Desensitization and Reprocessing – consiste en une désensibilisation et un retraitement de l’événement traumatique par les mouvements oculaires.

Celui-ci permet de retraiter des vécus traumatiques « non digérés », à l’origine de divers symptômes, parfois très invalidants, notamment en réduisant leur intensité émotionnelle. On peut ainsi soigner des séquelles induites par un traumatisme même de nombreuses années après.

Bilan cognitif

C’EST QUOI ?

C’est une évaluation centrée sur la cognition.

La cognition c’est l’ensemble des processus mentaux qui nous permettent d’interagir avec notre environnement et mettent en jeu la mémoire, l’attention, le raisonnement, le langage, la prise de décision, etc.                            

A QUOI CA SERT ?

Ce bilan est souvent demandé pour comprendre au mieux le fonctionnement intellectuel d’une personne, pour connaitre ses points forts et ses points faibles, pour évaluer les répercussions d’un accident ou d’une maladie sur le foncitonnement du cerveau, pour construire un dossier MDPH et/ou pour bénéficier d’un accompagnement adapté (voir remédiation cognitive).

COMMENT CA SE PASSE ?

Le bilan neuropsychologique se déroule en 3 temps:

  • Entretien 1h : vous connaître et identifier votre demande afin de cibler
  • Evaluation 3h
  • Restitution des résultats aux tests 

 

*le volume horaire est une indication, il peut changer en fonction du nombre de tests à effectuer, de la vitesse de l’individu et ne prend pas en compte les temps de pauses qui peuvent s’avérer importants. 

Remédiation Cognitive